Forum RPG futuriste sur le thème d'une guerre post-apocalyptique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de Cortez/Omen

Aller en bas 
AuteurMessage
Vode Omen
Dirigeant suprême des Ravagers
avatar

Nombre de messages : 293
Groupe : Ravagers
Métier : Dirigeant Suprême
Argent : Tout l'argent Ravagers
Date d'inscription : 18/11/2006

Feuille de personnage
Blessures: Aucunes
Activité en cours: Aucune
Compétences:

MessageSujet: Chroniques de Cortez/Omen   Dim 17 Déc - 1:52

Musique Pour l'ambiance de l'introduction


Introduction


Jacob venait de revenir du collège de Chicago. Il arriva à Détroit au alentours de 19 heures. Sa mère l'attendait déjà depuis un bon moment mais elle ne s'en fesait pas trop. Il savait conduire et avait un excellent instinct de survie lui disait-il à la blague. Lorsque la Hyundai atterit sur le hangar elle se dépècha à sortir voir son fils.

Civile Jacob! Tu sais que tu es encore en retard..

Civil Maman s'il te plait... Je suis au courant mais je suis bientot un adulte tu sais.

Civile Sa ne passe pas! Il te manque encore 3 jours avant d'avoir 18 ans!

Jacob avait hate de devenir majeur. Bien que sa mère lui fournissait tout ce qu'il avait besoin, il voulait se sentiment d'être adulte et libre. Vivre dans l'ombre de sa mère devenait quasiment insupportable. Elle lui payait ses études, ses vacances, son autoplane et tout ce qu'il avait besoin. En plus elle l'empêchait de travailler. Elle voulait qu'il soit adulte pour aller dans la cours des grands.

* * *


Le jours de ses 18 ans fut mémorable. Tout ses proches vinrent feter avec lui pendant la soirée meme Samantha qu'il regardait depuis un bon moment. Par contre il n'annonça pas l'action qu'il avait comise aux petites heures du matin. Il s'était lever et avait quitté la maison pour se rendre au poste d'armée des États-Unis d'Amérique. Il avait répondu à plusieurs questionnaires et avait même supplier la servante d'envoyer dans les plus bref délai le colis. Il était revenus très content mais ne voulait pas voir la réaction de sa mère. L'idée de perdre son enfant unique était insupportable. Déjà avoir perdu son mari à la guerre elle ne voulait certainement pas voir son fils le suivre mais ce n'était pas elle qui décidait cette fois. Une semaine après la fête de ses 18 ans Jacob reçu une lettre de l'armée américaine. Il ne la montra pas tout de suite la lettre à sa mère voulant voir le premier ce qu'elle contenait. Il était bel et bien accepter dans l'armée. Il fut si content qu'il ne pensa pas au conséquence et alla voir sa mère pour lui montrer. Elle le mis à la porte en pleurs avec ses affaires. C'était le 24 Décembre 2110.

Simple Recrue


Celà faisait déjà un moment que Jacob conduisait son véhicules vers la base militaire du Texas. Il avait été envoyé la pour son entrainement qui devait durer 3 mois. C'est la qu'on désirait voir lequel était le meilleur. Après 5 heures de routes il arriva finalement à la base. Des militaire l'accueillirent d'une manière assez démoralisante et lui enlevèrent sa voiture. Les véhicules volants n'étaient pas acceptés dans ce genre de refuges éloignés. Jacob pénétra la base avec hate et tomba devant des centaines d'autre personnes normales qui voulaient devenir soldats. Il soupira puis tenta d'atteindre l'autre bout de la salle avec ses bagages. Il fini par y arriver et fit reçu par des soldats. Une chambre lui fut assigner puis il dû s'y habituer. Il était content d'enfin être dans l'armée mais en même temps triste de quitter sa famille et ses amis. Il s'assit sur son lis et pensa à Samantha. Il la fréquentait depuis un bon moment au collège puis il semblait avoir développer une affinité remarquable avec elle mais celà était maintenant du passer. Jacob se coucha et s'endormit quelques instants plus tard.

* * *


L'éclair fit éclaircirent toute la plaines. On entendait des explosions un peu partout. La pluie martelais sur le casque de Jacob coucher au sol coller à son BR-1. Il sortit une grenade et arracha la goupille. Il la lança l'autre coté et se replia à temps seulement pour entendre l'explosion et le liquide s'étaler partout. Il se leva rapidement et tira à plusieurs reprises des coups répeter dans le brouillard et l'écran de pluie qui le séparait lui et ses coéquipiers des envahisseurs. Il entendit un objet passer à coté de sa vitesse à toute allure et se replia aussitôt. Il fit quelques signes à James son ami et lui indiqua d'où venait la balle. James se leva puis reçu un projectile en plein dans le coeur. Il tomba au sol et arreta de bouger. Il regarda Jacob un instant puis détourna le regard vers le sol. Cortez poussa quelques jurons et se mis en position d'offense. Puis dès qu'un éclair frappa il se mit à courir vers le bunker allié. Il se jeta dedans à toute allure en voyant des balles percuter le sol à ses pieds. Il se releva puis demanda un rapport à ses trois derniers alliés. Puis un petit grincement retentit. Sans penser Jacob se jeta par la fenêtre du Bunker évitant l'explosion desructrice de la grenade. Il se colla contre son fusil d'assault et ferma les yeux. Il savait que l'inévitable approchait. Il vit au loin une dizaine d'homme courir sur les plaines. Il se leva d'un bon et commenca à les mitrailler. Il poussa un cris de guerre puis reçu un projectile en arriere de la tête. Il tomba au sol et tout les bruit sessèrent. Il se releva tranquilement et passa sa main derrière sa tete pour enlever la peinture rouge. Il vit le colonel arriver vers lui d'un air plutot frustrer.

- Cortez! Mais qu'est-ce que vous fesiez à découvert!?

- Pardons colonel voyant la défaite proche j'ai voul..

- IL N'Y A JAMAIS DE DÉFAITE PROCHE! Vous devez vous sortir du pétrain sans vous faire tuer! Entrainement terminé!

Le colonel Peterson jetta un regard assassin à Cortez et quitta pendant que les autres se levèrent. Quelques'uns des soldats se levèrent et d'autre vinrent lui dire de retourner se cacher. Il préferait ne pas trop se frustrer. Après tout, il était toujours qu'une simple recrue. Le 17 Juin 2110.

_________________


- Revolver Umbrella [48/48 balles](+)
- Couteau Modèle 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethalspectrumwar.superforum.fr/viewtopic.forum?t=9
Vode Omen
Dirigeant suprême des Ravagers
avatar

Nombre de messages : 293
Groupe : Ravagers
Métier : Dirigeant Suprême
Argent : Tout l'argent Ravagers
Date d'inscription : 18/11/2006

Feuille de personnage
Blessures: Aucunes
Activité en cours: Aucune
Compétences:

MessageSujet: Re: Chroniques de Cortez/Omen   Lun 18 Déc - 2:57

Ambiance Numéro 1

La Guerre Du Marteau Rouge


Introduction :

Jacob avait reçu la veille une lettre du Colonel Millers lui donnant une mission. Celà faisait déjà plus de deux mois que la russie et les États-Unis s'affrontaient à coups de petits assaults destructeur. La tension montait sans arrêt et le gouvernement ne pouvait laisser les Russes prendres l'avantage à force de détruire des piliers importants du pays. Il décida donc d'envoyer en guerre les hommes qui s'étaient engagés dans l'armée. Étant soldat d'infantrie, le soldat Cortez dû lui aussi participer à cette guerre qui allait durer 2 ans. La lettre lui disait de ce rendre le 7 Septembre 2111 au Dropship américaine qui allait l'expédié rapidement en Russie. Assis sur le coin de son lis il regardait ses bagages remplis et la photo de sa mère et de Samantha sur son bureau. Celà allait bientot faire 1 ans qu'il ne les avaient pas vu. Il se demandait si il allait les revoirs.


Acte 1 - Jour J


Au petite heures du matin, une trompette réveilla les soldats dans leurs lits qui leur semblait si douillait. Ils savaient tous qu'ils allaient se retrouver dans quelques semaines dans des tranchés froide et humide, loin de leur résidence. Jacob se leva fatiguer. Il n'avait quasiment pas dormit de la nuit. Ses trois colègues de chambres venaient eux aussi de se faire réveiller. Ils se levèrent un après l'autre. Ils échangèrent quelques blagues pour détendre l'atmosphère mais rien ne semblait calmer leur conscience. Cortez alla vite s'habiller et porté son linge dans l'hélicopter. Il retourna à son dortoir pour manger lorsque le lieutenant chef arriva devant lui.

- Soldat Cortez! Qu'est-ce que vous faites ici?

- Je viens déjeuner Lieutenant.

- L'hélicopter décolle une heure plus tôt finalement c'est à dire dans 2 minutes..

Cortez ouvrit la bouche de stupéfaction et ne dis même pas aurevoir à ses amis. Il courrut rapidement et arriva dans la cours voyant l'hélicopter commencer à tourner ses hélices. Il courrut plus vite et tenta de l'atteindre. L'helicopter commenca à lever. Il savait que si il restait ici il allait le regretter. Il courrut plus vite et sauta pour s'accrocher à la porte. Il l'ouvrit et entra pour s'assir. Les soldats le regardaient avec un air confus. Son ami Greg s'approcha.

- Mais qu'est-ce que tu faisais!?

- On ma pas avertit....

- Mais... T'as pas reçu le mémo?

- Quelle mémo?

Greg se tut et regarda ses amis. Il pris un air désoler et retourna s'asseoir. Jacob compris qu'il n'était pas très aimé. Il décida de se taire et de rester assis sur son siège. L'hélicopter bien que bruillante fut silencieuse. Les soldats se parlaient ensemble mais aucun d'eux ne semblaient vouloir parler à Jacob qui regrettait de plus en plus d'être entré dans l'armée. Pourquoi avoir quitté sa maison et ses études qui lui semblait si chère pour une vie pourrite controler par des dirigeants pourris. Il garda son calme et ferma les yeux.

* * *


Il se réveilla en sursaut. L'hélicopter traversait de puissante turbulence. Il regarda en dehors et vit les éclairs et la pluie marteler le transport. Il vit un autr helicopter en arriere les suivres. Puis tout à coup le temps parut s'arreter. Un bruit sourd et grandissant se fit entendre. Les soldats s'accrochèrent à leur banc, Cortez fit demême. Il vit par la fenêtre un missile s'abattre sur un des hélicopters non loin. Il eut un instant de confusion puis regarda les autres.

- Comment sa on se fait attaquer!?

- Dans le mémo on spécifiait aussi que l'on atterissait directement en territoire ennemi!!!

Jacob poussa plusieurs jurons mécontent. Il vit un parachute de sauvetage accrocher au plafond et l'enfila. Il pris son sac et l'attacha à sa ceinture. Un des soldats pleuraient tandis que les autres tentaient de garder leur calme. Cortez regarda par la fenêtre et vit au loin une lumière grandissante. Il comprit finalement qu'un missile se dirigeat vers eux. Pris de panique il ouvrit la porte et fut emporté par le vent. Greg rattrapa son pied de justesse et tenta de lutter contre la force du vent pendant que Jacob tentait de le faire lacher. Puis le missile arriva. Il fonca directement dans le bras de Greg l'arrachant au complet pour ensuite aller s'écraser à l'intérieur de l'appareil. Jacob fut repousser encore plus fortement que prévu à cause de l'explosion. Il virvolta dans les airs puis apperçu son transport commencer à se diriger vers le sol. Il ouvrit son parachute puis reçu le choc de l'ouverture. Son sac tomba dans le vide. Des balles de fusils passaient proche de lui. Plusieurs parachutes apparurent dans le ciel. Puis une mitraillette s'acharna sur son parachute qui fut déciqueter par la pluie de balle. Il tomba d'une centaine de mètres pour s'écraser dans un marais. Il tenta de se relever confus puis sa vision devint noir.

- Tu crois que l'on va se revoir un jour?

- Je te jure Samantha que quand mon entrainement sera fini je reviendrai juste pour toi...

Jacob pris Samantha dans ses bras qui pleurait de tristesse. Il leva les yeux vers le ciel et regarda la nuit étoilé.

- Je t'aime Jacob...

- Moi aussi je t'aime...

AaaaaAAAAH!!!! POWWW!!!! Jacob ouvrit les yeux rapidement. Il était toujours dans la marre d'eau et un missile venait d'atterir non loin de lui. Il se leva tranquilement tentant de reprendre ses esprits. Il vit des corps troués de balles au alentours mais personne de vivant. Il secoua la tête et commenca à courir vers la maison qui était non loin du marais. Rendu à coté il entra rapidement. Il entendit des paroles puis apperçu un Russe qui écoutait de la musique dans ses écouteurs. Jacob incertain lui déroba son couteau et l'abattit à plusieurs reprises dans le torse du Russe à moitié endormit. Il retira le couteau et le placa à sa ceinture. Il chercha pour une arme mais en vain. Dehors c'était le chaos total et rien ne semblait l'arreter. En y pensant bien, Jacob n'avait pas vraiment de mission. On leur avait seulement donner un endroit à atteindre et comme de raison le transport s'est fait éclater. Cortez poussa plusieurs jurons puis décida de sortir. Il se mis à courir dans la plaine enflammée. Il arriva derrière un ennemi en train de tirer avec sa tourelle. Il abattit encore une fois son couteau dans la chair du Russe et pris le contrôle de la tourelle. Il observa les alentours et nota que plusieurs tourelles tentaient de détruire les avions. Il déplaca la sienne et se mis en position pour abattre la tourelle la plus proche et remarqua à temps qu'il n'était pas en faveur de gagner cette battaille. Il décida donc de sauter et continuer à courir vers la ville. Jacob traversa plusieurs marres de sang contenant des hommes américains mais il ne s'attarda sur aucun d'eux. Puis un sifflement se fit entendre et quelques secondes après Jacob était au sol avec un trou dans le casque. Il l'enleva tremblant et remarqua que la balle était pris dans son casque. Il remercia le seigneur et commenca à ramper. Puis ce fut le jour. Le soleil illuminait la terre et le silence règnait. Mais en se retournant il vit au loin quelque'chose d'autre que le soleil. Un énorme champignon venait d'apparaitre à des kilomètres et des kilomètres. Sans réfléchir Jacob se mis à courir le plus rapidement possible. Des centaines de personnes le faisaint aussi. Finalement arriver à la ville il passa dans une ruelle. Il entendit finalement l'immensse echo que provoquait l'explosion. Il continua à avancé puis une main sortit de l'ombre, l'agrippa et l'amena dans la pénombre.

- Soldat Cortez!

- Colonel Colonel!!! Une explosion! Une bombe!

- La ferme soldat! Ce n'est qu'une illusion créer par les Américains pour assurer notre débarquement! Vous ne le saviez pas!?

- Laissez moi deviner c'était dans le mémo...

- Bien sur!

Jacob retira la main du colonel et entra dans la batisse ou le colonel l'avait attirer. Des lits et des tables à mangés y étaient.

- C'est notre refuges pour la nuit. J'espère que vous y serez comfortable soldat!

- C'est mieux que rien...

Jacob mangea un peu puis se coucha. Le pire était à venir.


Acte 2 - Le Siège de Sarglati


Jacob enveloppé dans ses couvertes dormait profondément. Il se placa en position de comfort. Puis il recu un liquide froid sur la figure. Il se réveilla sur le champ en sursaut. Il regarda et vit un soldat qui le regardait haineusement avec un bocale d'eau.

- Il serait peut-être temps que tu te lève non!?

- Il est qu'elle heure?

- 5h30! L'heure du départ!

- Comment sa l'heure du départ!? Je ne....

Cortez pris son élan et donna un coup de point en plein dans le mur le faisant craqué lourdement. Il se leva en jurant après le satané mémo qu'il n'avait pas reçu. Il s'habbila en vitesse et pris son couteau. Il courra dehors et fahit manger une balle en plein front. Il tomba sur le dos sous la peur et recula jusqu'à l'intérieur.

- Merde on est assiègé!

- Non en fait c'est nous qui fait le siège.

Jacob se leva tranquilement incrédule et vit le soldat courir dans la ruelle en criant et se jeter derrière une barricade de sac de sable dans la rue. Cortez sortit en courant à son tour et alla le rejoindre. Il se coucha derriere le sac et se baissa pour ne pas recevoir de balle.

- Non mais tes fou!? Ta pas de fusil!?

- Non j'ai perdu le miens en sautant en parachute! Où est le colonel!?

- Mort! Il a mangé une balle dans la tronche en sortant pisser. Pas chanceux le gars! Donc notre division est libre de faire ce qu'elle veux jusqu'à temps que la divison Alpha 13 s'ammènent pour détruire la défence de l'ennemi.

- Vous êtes qu'elle division exactement?

- Omega 3!

Jacob savait très bien que la division Omega 3 avait été commandé de retenir les forces Allemandes à l'intérieur de la ville. Il savait aussi que c'était une mission suicide. Le soldat lui lanca un pistolet et tira quelques coups de sa mitrailleuse à l'ennemi au bout de la rue. Ils étaient cachés dans une villa à ciel ouvert. C'était un restaurant avec des tables et des poteaux en quantité industrielle, parfait endroit pour se barricader.

- Alors c'est quoi ton nom!?

- Jacob!

- Cool moi c'est Max! Max Vigilant bien que mon nom de famille veut rien dire! Eh eh!

Jacob ne ris pas à la blague sarcastique de Max. Il se concentra plutot sur '' Rester à couvert''.

- Ya pas d'autre soldat dans la division Omega?

- Mouais ils sont tous mort! Un missile à été dévié en plein dans leur gueule pendant qu'ils installaient les barricades.

Cortez voulait partir en courant et se sauver loin de ce connard qui ne savait probablement meme pas comment recharger une arme. Il savait très bien qu'il allait mourir et qu'il n'avait aucune chance avec ce con à coté de lui. Il tira quelques coups au hasard puis resta accroupie. Puis tout s'arreta. Il regarda tranquilement et vit que plus personne ne tirait. Max se posait lui aussi des questions. Il se leva et commenca à marcher en direction de la villa. Max lui suivis en se cachant derrière lui. Il savait qu'il était complètement à couvert mais le tout était trop bizarre. Il rentra dans la terasse de la villa. Il n'y avait personne. Comment des dizaines de soldat Allemands auraient pu disparaitre d'un coup? Il décida de revenir vers le petit Q.G. établit la veille. Puis il entendit un tir puis un écrasement. Il se retourna et vit Max au sol avec un trou dans la tete. Dans la terasse des dizaines d'Allemand était debout et le visait. Il ne comprenait pas comment il avait fait pour ne pas les voirs. Puis un bourdonnement lointain se fit entendre. Un missile passa à quelques mètres de lui et alla s'écraser dans la villa tuant tout les Allemands. Jacob se retourna sur le champ et vit un tank s'approcher entouré d'une dizaine de soldats Américain. Une dizaine d'homme arrivèrent au pas de course armée de leurs SMG. Un officier apparut en arriere dans la jeep suivant le thank. Cortez se mis au garde à vous.

- Soldat?

- Cortez monsieur! Jacob Cortez monsieur!

- Division?

Jacob voulu dire la sienne mais il se rappella toute les méchancités que ses supposés amis lui avait fais. Il regarda l'officier puis répondit avec un regard glaciale.

- Omega 3 monsieur...

- Vous êtes sensé être mort soldat.

- Malheureusement non.

L'officier le regarda dans les yeux avec un regard interogateur. Il acquiesa puis repris.

- On est Alpha 13, une des meilleurs et celà m'étonne que tu es survécu... Bon j'ai le choix entre te tuer ou te rentrer dans mes rangs... Tu crois être capable de nous suivre?

- Je ferai de mon mieux monsieur.

- J'ai dit sera tu capable de nous suivre!?

- Oui Monsieur!!!

L'officier fit un signe militaire et rentra dans la jeep. Il lui lança un SMG et le conducteur partit. Jacob un peu perdu suivis la jeep de loin. Des soldats marchaient silencieusement sans rien dire à travers la ville. Jacob vit un soldat qui semblait plus seul. Il l'approcha.

- Désoler...Hem on s'en va où exactement?

- On va vers le chateau de Sarglati. On doit défoncer les résistants d'Allemand et prendre le controle du chateau. T'étais pas au courant?

- Non non je vous seulement faire un rafraichissement de mémoire!

Jacob souris à la blague et partit mal à l'aise. Au moins il savait maintenant qu'est-ce qu'il devait faire. Il marcha au travers de la ville pendant un bon moment. Parfois des civiles allemands sortaient demander de l'aide mais les hommes ne s'arretaient jamais. Ils arrivèrent en soirée au fortification de Sarglati. Un longue muraille qui menait au petit chateau. Les troupes étaient toujours dans la ville et se préparait à traversé le pont pour commencer l'attaque.Au alentours de 3h du matin, les bombardements commencèrent. La muraille tombait tranquilement sous les feux américains. Les tanks tiraients sans arrêt et tentaient de détruire la porte pour faire entrer les troupes. Finalement il eut un trou. Jacob faisait partit de la deuxième ligne. Les troupes allemandes sortirent de l'autre coté et commencèrent à mitrailler les américains. Jacob vit la première ligne tomber comme des mouches. Contradictoirement aux ordres de son supérieur il se jetta derrière une défense. Une dizaine de soldat l'émitèrent et les autres se firent tués un par un. Les troupes allemandes sortirent les barils explosifs. Ils les faisaient rouler tout le pont et dès que c'est barils touchait durement quelque'chose il explosait. Deux tank furent détruit . Jacob ne sachant plus quoi faire leva la tête et observa. Il y avait une dizaine de barils au même endroit situé sur le coté de la porte. Cortez pris son couteau. Il se leva et lanca son couteau vers les barils. Le couteau heurta de plein fouet le premier baril le faisant exploser avec les autres. La puissance de l'explosion fit effondrer une bonne partie de la muraille sur la plupart des soldats Allemand. Jacob tomba sur le dos le corps criblé de balle. Il perdit connaissance.

_________________


- Revolver Umbrella [48/48 balles](+)
- Couteau Modèle 2


Dernière édition par le Ven 2 Fév - 5:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lethalspectrumwar.superforum.fr/viewtopic.forum?t=9
 
Chroniques de Cortez/Omen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lethal Spectrum War :: Hors-Jeu :: Zone membre :: Chroniques-
Sauter vers: