Forum RPG futuriste sur le thème d'une guerre post-apocalyptique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de Jorran

Aller en bas 
AuteurMessage
Jorran N
Invité



MessageSujet: Chroniques de Jorran   Lun 5 Fév - 16:37



Entré de journal, le 5/2/2136


: Jorran Nightstalker

C'était par une nuit fraîche. Je me souvien parfaitement du ciel de cette journée là, car je n'en avait jamais remarqué la beauté avant ce jour. Je contemplais ce ciel avec un émerveillement nouvel. J'avais alors seize ans.

La veille, mon père avait eu un terrible accident dont il n'était pas sortit vivant. Sa voiture antigravité avait soudainement perdu ses capacité antigrav, alors qu'il était à 500 mêtres du sol. Il transportait une famille d'immigrés, réfugiés de guerre d'une région dont je ne me souvien plus du nom. Il avait manoeuvré, celon les témoins, avec adresse le véicule en perdition, réussissant à sauver la famille, mais pas lui-même.

J'ai assisté moi-même à la scène. Par la vitre de note appartement, je le vis descendre vers le sol à toute vitesse. Je couru de tout mon soûl en bas de l'édifice.

Quand j'arrivai enfin, quand je vu mon père, je savai qu'il ne s'en sortirait pas. Il lui mainquait le bras droit et la moitié d'une jambe, et un débris s'était logé dans son ventre. Mais en me voyant mon père sourit, il ne semblait pas souffrir.

Tremblant, je m'approchait, et je m'agenouilla à ses côté, et je lui pris la main. Il me fit signe des yeux vers la voiture. Elle était en feu et elle risquait d'Exploser. La famille que nous étions supposé aider était prise à l'intérieur. Comprenant le message, je lâcha mon père et vint au secours de la famille.

Je les mit en sécurité, loin du feu. Et finallement, je revint vers mon père et le traîna en sécurité.

Je me souvien bien de son regard: Il était remplit de fièrté à l'idée que son fils était déjà un héros. Je lui tenais alors la tête sur mes genoux, et je lui tenais sa main droite. Mes larmes me souillaient encore plus le visage couvert de suie, les cheveux dépeignés. Il m'adressa son dernier sourire.


Dernière édition par le Lun 12 Fév - 2:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de Jorran
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Chroniques d'un retour en Auvergne
» [Fluff perso] Les Chroniques d'Yggdrasil
» Chroniques Oubliées - Mini campagne médiéval fantastique pour joueurs débutants
» Chroniques d'un eldar noir (2000 pts) [genèse de listes, résumés de parties, ...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lethal Spectrum War :: Hors-Jeu :: Zone membre :: Chroniques-
Sauter vers: